News / Les Actions

 

Les Actions - 01/12/2008

 

THE CLASS primé au Festival européen des 4 écrans

 

Le film estonien, "The Class" ("Klass"), (Label Europa Cinemas en 2007) a été particulièrement distingué au Festival européen des 4 écrans (ciné, télé, net, mobile) qui s'est tenu à Paris du 14 au 16 novembre. 

2008_affiches_label_bilan08

Lancé à la Quinzaine des réalisateurs en 2003, le Label Europa Cinemas a fêté cette année ses 5 ans et a soutenu 20 films européens. Des jurys composés d'exploitants membres du réseau Europa Cinemas sont présents dans chacun des festivals partenaires (le Panorama de la Berlinale, la Quinzaine des Réalisateurs, le Festival International de Karlovy Vary et les Giornate degli Autori à Venise) afin d'attribuer le Label à un film européen ayant attiré leur attention. Au-delà de la distinction attribuée, le Label profite tant aux distributeurs qu'aux exploitants. Les premiers savent qu'ils peuvent s'appuyer sur un réseau de 700 salles pour assurer une carrière à leur film sur la longueur. Les seconds profitent d'un bonus financier à partir de la deuxième semaine d'exploitation et au-delà d'un certain nombre de séances.

Les premiers résultats des 4 films labellisés en 2008 témoignent de l'impact du Label sur la circulation des films en Europe, et de l'intérêt des professionnels pour ces films non formatés.
Au Panorama de Berlin, les exploitants du réseau ont récompensé le film d'un des principaux réalisateurs autrichiens actuels, Götz Spielmann, qui revient avec Revanche (candidat autrichien à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère).
Revanche relate les efforts d'un ancien détenu, Alex, et de sa petite amie Tamara, jeune prostituée ukrainienne, pour redémarrer une nouvelle vie grâce à l'argent d'un cambriolage. Mais les choses tournent mal à l'arrivée d'un policier qui conduit à la mort de la jeune fille.
« Filant élégamment des éléments primaux de culpabilité, vengeance, foi et rédemption, le cinquième film du réalisateur, palpitant, est un morceau de choix pour les festivals et aura sans doute une bonne exposition dans les salles art et essai européennes » (Variety). Après sa projection au Panorama, où il remporte également le Prix de la CICAE, le film a participé aux festivals de Pusan, Toronto et Los Angeles. Sorti en mai en Autriche, il a réuni 18 000 spectateurs, un bon score selon son distributeur Filmladen. Il sortira prochainement en Allemagne (Movienet Film), Grèce (Artplex Attica), Suisse (Cineworx), France (MK2), Royaume-Uni (Artificial Eye), Norvège (Arthaus) et Slovénie et Croatie (Art Servis).

C'est un tout autre genre qu'a décidé de récompenser le jury lors de la Quinzaine des réalisateurs, en remettant le label à la comédie belge de Bouli Lanners, Eldorado, qui représente également son pays aux Oscar. Yvan est trafiquant de vieilles voitures américaines. Célibataire, la quarantaine bien tassée, irascible, rentre chez lui et trouve Elie, jeune cambrioleur encore caché sous son lit. Un dialogue improbable s'instaure. Yvan pris d'une étrange affection pour Elie accepte de le ramener chez ses parents au volant de sa vieille Chevrolet. Commence alors un road-movie d'un nouveau genre : absurde, cocasse, drôle et magnifiquement filmé. On le savait acteur doué : Bouli Lanners, qui avait déjà surpris il y a deux ans avec son premier film, Ultranova, confirme avec Eldorado un vrai talent de cinéaste, également primé à Cannes par le Prix de la Critique Internationale et le prix "Regards jeunes".
Le jury a déclaré : « Eldorado a un bon potentiel pour attirer, à travers l'Europe, un large public qui s'identifiera à n'en pas douter aux personnages et à leurs émotions. L'absence de sensiblerie, une photographie remarquable et un usage habile de la musique aident à conduire le film». Sorti en Belgique le 4 juin, le film a remporté un vif succès, qui a incité son distributeur Benelux Film Distributor à mettre en circulation des copies supplémentaires. Un succès confirmé en France où plus de 130 000 spectateurs ont vu le film, distribué par Haut et Court. Eldorado a également été distribué fin août en Italie par Arcibald Film, et pourra être vu aux Pays-Bas (BFD) et en Allemagne (Kool FilmDistribution).

Depuis 2006, un partenariat a été mis en place avec le Festival International du film de Karlovy Vary. Après le film finlandais Frozen City de Aku Louhimies, et The Class du réalisateur estonien Ilmar Raag (un vrai succès au niveau national en 2007, avec plus de 30.000 entrées), le jury a préféré remettre son label à un film plus léger :Bahrtalo! (Good luck!) premier long-métrage du réalisateur hongrois Robert Lakatos. C'est une comédie néoréaliste où les situations sont imaginées par le réalisateur, mais où les deux personnages principaux interprètent leur propre rôle.  Le jury a souhaité récompenser « l'ouverture d'esprit » du film, et a souligné la justesse de sa forme, qui trouve le parfait équilibre entre fiction et réalité.
La caméra suit les aventures, à travers différents pays et cultures, de deux amis en quête du gros lot. Le jeu est essentiellement improvisé par les deux comédiens, et la caméra toujours discrète ne sait jamais à l'avance ce qui va leur arriver. Selon le réalisateur, la force du film ne réside pas tant dans l'histoire que dans la nature inattendue des situations et du comportement des deux personnages. Bahrtalo! (Good luck!) est considéré par le producteur du film Andras Muhi comme une continuation du courant de l'école de Budapest : mettant en avant un cinéma sociologique réalisé à partir d'une "étude de terrain" et joué par des non-professionnels. Distribué en Hongrie le 15 mai 2008 par MOKEP, il a été vendu pour la télévision à Channel 4 en Grande-Bretagne, Yle Tv en Finlande, Dr Tv au Danemark et Tv Ontario au Canada.

Enfin Machan d'Uberto Pasolini, célèbre producteur de Full Monty, aura fait l'unanimité auprès du jury des Giornate Degli Autori de Venise. Cette coproduction italo-sri-lankaise, basée sur une histoire vraie, nous raconte l'expérience surprenante d'un groupe de jeunes sri-lankais qui, pour émigrer en Europe, vont former l'équipe nationale de Handball, dont ils ignorent jusqu'aux règles les plus basiques. « L'immigration est une question très concrète dans l'Europe d'aujourd'hui et voici un film amusant, très bien écrit et réalisé qui arrive à traiter ce sujet avec humour et sans tomber dans un sentimentalisme facile » a déclaré le jury du Label. Distribué en Italie par Mikado depuis le 11 septembre, Machan est attendu en France (UGC), en Suisse (Rialto Film), en Allemagne et en Autriche (20th Century Fox).

En conclusion, force est de constater qu'au delà de leur sortie nationale, les films ayant reçu le Label ont profité d'une large circulation en Europe.
Pour ne citer que deux exemples : Control d'Anton Corbijn (Label-Quinzaine des réalisateurs 2007), a ainsi été distribué dans plus de 20 pays européens ; et Tricks d'Andrzej Jakimowski (Giornate degli Autori 2007) qui après avoir remporté les principaux prix de 6 festivals internationaux, a aussi été vendu dans plus de 20 pays. Il est déjà sorti en Pologne, aux Pays-Bas, en Norvège et en France.

VENDEURS INTERNATIONAUX - INTERNATIONAL SALES AGENTS

Revanche de Götz Spielmann (AT)
The Match Factory - Brigitte Suarez
www.the-match-factory.com

Eldorado de Bouli Lanners (BE)
Films Distribution - Didar Domehri
www.filmsdistribution.com

Bahrtalo! (Good Luck!) de Róbert Lakatos (HU)
Taskovski Films - Jarmila Outratova
www.taskovskifilms.com

Machan de Uberto Pasolini (IT)
Beta cinema - Andreas Rothbauer
www.betacinema.com

Plus d'infos sur le Festival européen des 4 écrans : ici

Notons enfin que le prochain Label Europa Cinemas sera remis à un film européen de la section Panorama de la Berlinale du 5 au 15 férvier 2009.

Le jury est composé de quatre exploitants du réseau : l´allemande Dagmar Wagenknecht (Kinoklub am Hirschlachufer, Erfurt), l'anglais Robert Rider (Barbican Centre à Londres), la norvégienne Christin Berg (Oslo Kino)et la hongroise Krisztina Paldy (Budapest Film).

Berlinale 2009 : 5 au 15 février 2009