News / Les Actions

 

Les Actions - 29/01/2013

 

Label Europa Cinemas - Entretien avec Irina Efstratiou - Cine Astra - Naxos

 

Nous nous entretenons avec Irina Efstratiou, exploitante du Cine Astra à Naxos, à l’occasion de sa participation à la Berlinale en tant que membre du Jury du Label Europa Cinemas.

Vous êtes membre du Jury du Label cette année, qu’attendez-vous de la Berlinale 2013 ?

C’est un grand honneur pour moi d’être juré à l’occasion de cette édition. C’est la première fois et je ferai de mon mieux. Je pense que cette expérience me permettra d’élargir un peu plus mes horizons. J’espère que mon regard sur les films candidats au Label contribuera à la programmation des films européens dans les cinémas grecs. Par ricochet, j’espère également que cela aidera l’industrie du cinéma grec et renforcera la place des films grecs et européens sur les écrans.  

Parmi les films lauréats du Label Europa Cinemas, quels sont vos préférés ?

Parmi les films que j’ai vus, j’ai particulièrement apprécié le plus récent lauréat, CRAWL , le film britannique CONTROL mais mon préféré est GYPSY de Martin Sulik.

Pouvez-vous décrire le Cine Astra à Naxos? Organisez-vous des débats ou d’autres animations après les séances ? Avez-vous rencontré des difficultés avec la crise ?

Le cinéma de plein-air est une tradition en Grèce et le Cine Astra a ouvert en 1994, sur l’île de Naxos. Notre entreprise est familiale, nous organisons des projections de mi-mai à mi-octobre sur grand écran (54 m de base) et pouvons accueillir jusqu’à 240 spectateurs. Nous proposons tous les films en version originale sous-titrée. Notre travail d’animation est très diversifié allant de nombreux débats et discussions, notamment en collaboration avec le Centre Psychologique des Cyclades sur les problèmes liés à la drogue au théâtre, avec des pièces pour le jeune public ou d’autres, plus satiriques, pour les adultes. Avec la crise et le téléchargement illégal, nous ressentons une baisse de la fréquentation et de la consommation au bar du cinéma. Même les spectateurs d’Europe du Nord veulent économiser de l’argent ! Les Grecs ont beaucoup moins de budget pour leurs vacances, beaucoup d’entre eux ne peuvent pas se permettre de visiter l’île, ou ne peuvent partir que 3 ou 4 jours pendant l’été. Le cinéma est devenu une dépense supplémentaire pour les ménages. Le prix du billet est assez élevé en Grèce et le manque de soutien financier de la part de l’Etat ne permet pas de réduire ce coût.

Pouvez-vous m’en dire plus sur les cinémas de plein-air en Grèce? Quel rôle joue-t-il ?

En Grèce, il existe une réelle tradition du cinéma de plein-air. Après le coucher du soleil, les gens aiment se retrouver sous le ciel étoilé pour voir un film avec une boisson et quelque chose à grignoter. Notre public est composé principalement de touristes du monde entier, d’habitants de l’île et aussi de touristes grecs, notamment au mois d’août. Ils viennent pour se divertir voir des films légers ou des comédies : ils sont en vacances et veulent oublier les problèmes du quotidien.

2013_bandeaunaxos