News / Les Actions

 

Les Actions - 29/01/2013

 

Label Europa Cinemas - Entretien avec Anne Kellner - Lichtspieltheater Wundervoll - Rostock

 

Nous nous entretenons avec Anne Kellner, programmatrice et directrice commerciale de la salle Lichtspieltheater Wundervoll , à l’occasion de sa participation, à la Berlinale en tant que membre du Jury du Label Europa Cinemas

Etes-vous une habituée de la Berlinale ? Qu’attendez-vous de la section Panorama en tant que membre du Jury ?

Je me rends à la Berlinale très régulièrement depuis une quinzaine d’années environ. J’apprécie l’atmosphère du festival et la chance d’y voir des films qui n’auront probablement pas la possibilité de sortir sur les écrans allemands. Les films présentés sont nouveaux, intéressants et inspirants mais sont souvent rejetés par les mécanismes du marché. J’apprécie également les rencontres avec les  réalisateurs. Quand j’ai commencé à travailler au cinéma Lichtspieltheater Wundervoll, j’ai développé un point de vue plus professionnel. Quels films peuvent correspondre à notre programmation (à condition qu’ils trouvent un distributeur) ; quels sont les nouveaux développements de style, de réalisation artistique, de langage de films ; quels sont les thèmes qui inspirent les réalisateurs ? J’espère qu’en  2013, nous découvrirons dans la section Panorama  des films de valeur, des films spéciaux et que nous pourrons ouvrir la voie à une distribution européenne réussie pour le lauréat du Label Europa Cinemas. 

Quels sont vos préférences en matière de cinéma, vos films favoris, réalisateurs, genres…?

Si je devais décrire mes préférences en matière de films, de genres et de réalisateurs, je dirais que je n’ai pas de préférences.

2013_Lichtspieltheater_Wundervoll

Mes films préférés sont la trilogie TROIS COULEURS de Krzysztof Kieslowski, FESTEN de Thomas Vinterberg, ANDREY RUBLJOW de Andrej Tarkowski, LE LABYRINTHE DE PAN de Guillermo del Toro, PULP FICTION de Quentin Tarantino, CERTAINS L’AIMENT CHAUD de Billy Wilder et LOCAL HERO de Bill Forsyth mais il y en a tant d’autres.

Connaissez-vous les films qui ont  reçu le Label Europa Cinemas ces dernières années? Quels sont vos films préférés parmi eux ?
 

J’ai vraiment apprécié vraiment certains films qui ont reçu le Label Europa Cinemas ces dernières années. Par exemple L’AMOUR ET RIEN D’AUTRE , NORD , SZTUCZKI , ATMEN ELDORADO ou CONTROL . J’espère que le Label Europa Cinemas a de l’influence sur le succès de ces films.

2013_bandeauannekellner

Pouvez-vous décrire brièvement le cinéma Lichspieltheater Wundervoll  à Rostock, sa particularité et son développement ? Pouvez-vous décrire son importance dans le contexte culturel de Rostock ?

Le cinéma Lichtspieltheater Wundervoll (LiWu) a été fondé en 1993 et succède au ciné-club de l’Université de Rostock, qui projetait des films régulièrement depuis la fin des années 60 jusqu’au début des années 90. LiWu est le seul cinéma art & essai à Rostock et un des rares de l’Etat Fédéral de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Les spectateurs sont prêts à faire une heure de voiture pour voir un film ici. Ces deux dernières années, nous avons dû déménager deux fois et nous avons réussi à surmonter cela grâce au soutien de nombreux habitants de Rostock qui nous ont aidé de différentes manières. Nous avons tissé un réseau avec toutes sortes d’institutions et d’organisations à Rostock, l’Université, le Théâtre en passant par l’hôpital et le poste de police voisin.

Le jeune public joue t-il un rôle important dans votre cinéma? Organisez-vous des événements  particuliers et comment s’est déroulée l’année 2012 pour vous (pour la numérisation)?

Environ un quart à un tiers de nos spectateurs sont des jeunes. Le cinéma emploie un responsable jeune public pour les dispositifs scolaires et la médiation avec les écoles. Hormis Cinefête et les programmes de films en langue anglaise, nous organisons des séances pour enfants et pour les familles pendant les week-ends et les vacances scolaires. Par expérience, les jeunes entre 12 et 14 ans ont tendance à aller voir des films grand public dans les multiplexes  quand ils atteignent  la vingtaine, certains d’entre eux reviennent  dans notre salle et choisissent des films moins commerciaux.

Le plus grand problème rencontré en 2012 était d’emménager dans une salle vide et de la transformer en cinéma. Pour se faire, nous avons dû fermer pendant 10 semaines.

Nous avons comptabilisé plus de 33 000 visiteurs fin 2012. Le problème que nous allons devoir surmonter en 2013 est la numérisation des salles. Ces dernières années,  comme nous avions un bail à durée déterminée nous n’avons pas pu demander de soutien.