News / Les Actions

 

Les Actions - 19/02/2010

 

DIE FREMDE (When we leave) remporte le Label Europa Cinemas à Berlin

 

Die Fremde (When we leave) vient de recevoir le Label Europa Cinemas du Meilleur Film Européen de la section Panorama du Festival du Film de Berlin, a annoncé le jury composé de quatre exploitants du réseau Europa Cinemas.

Il s'agit du 6ème Label Europa Cinemas remis dans la section Panorama de la Berlinale. Le Label est également décerné lors des Giornate degli Autori de Venise, de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes et au Festival International de Karlovy Vary.

Le jury du Label Europa Cinemas était cette année composée des exploitants suivants:

Christophe Maffi (France), exploitant du cinéma Le Navire cinema à Aubenas

Laure Bacqué (Brésil), exploitante du cinéma Reserva Cultural à Sao Paolo

Mark Cosgrove (Grande-Bretagne), Programmateur du Watershed à Bristol

Iris Praefke (Allemagne), exploitante du cinéma Moviemento Kino à Berlin.

Le jury a déclaré à propos du film : « Voici un film puissant et profondément humain, sur le combat d’une femme qui lutte pour sa famille, en bute aux règles strictes de son éducation. Feo Aladag fait preuve d’assurance et d’un vrai sens de la réalisation, tandis que la performance de l’actrice Sibel Kekilli apporte au film un souffle de vie. Le film est d’autant plus pertinent que son sujet résonne avec le développement de sociétés multiculturelles en Europe. C’est pourquoi nous espérons que le Label permettra au film de rencontrer un public aussi large que possible à travers le continent. »

 

2010_DieFremde_Jury_600

Vendu à l'international par Telepool ( Munich), Die Fremde est le premier film de la réalisatrice Feo Aladag, avec Sibel Kekilli, Florian Lukas, Derya Alabora et Tamer Yigit. Le film a été produit par Independent Artists Filmproduktion, basée à Berlin.

 

DieFremdeAffiche

Synopsis :

« Arrête de rêver ! », s’entend dire Umay, 25 ans, par sa mère,  lorsqu’elle débarque chez ses parents, à Berlin, avec son petit Cem. Umay a quitté un mariage malheureux à Istanbul. De retour à Berlin, elle veut y mener une vie qu’elle aura elle-même choisie. Elle sait qu’elle exige beaucoup de ses parents et de ses frères et sœurs mais elle espère que les liens d’affection seront plus forts que les contraintes sociales. Elle se rend cependant bientôt compte que sa famille est incapable de dépasser les conventions et que la situation pourrait les détruire. Lorsque la famille, pour sauver sa propre réputation, décide de renvoyer Cem en Turquie auprès de son père, Umay fuit à nouveau et coupe les ponts pour de bon. Elle tombe amoureuse de Stipe et entame, avec Cem, une nouvelle vie. Elle tente de se réconcilier avec sa famille, mais il est déjà trop tard…

COMMUNIQUE DE PRESSE