News / Les Actions

 

Les Actions - 14/09/2011

 

27 Times Cinema - Les Portraits - Roswitha Böhm - Schlosstheater - Münster - Allemagne

 

Pourriez-vous vous présenter et nous dire ce que vous faites?

J’ai 24 ans et j’étudie la philosophie et la littérature allemande à Münster, une petite ville dans le nord-ouest de l’Allemagne.

Depuis combien de temps allez-vous au cinéma? Quand vous étiez enfant, alliez-vous au cinéma avec vos parents ou bien avec votre école, dans le cadre d’un dispositif éducatif spécifique?

Je me souviens encore de la première fois où j’ai été au cinéma dans ma ville d’origine. Mon père m’a emmené au cinéma à l’âge de 6 ans environ. Nous avons vu Le Roi Lion, j’étais tellement impressionnée par les couleurs du film que j’ai appelé mon chat avec le nom d’un des personnages. Depuis ce temps-là, j’adore aller au cinéma. A l’époque, là où j’allais à l’école, je regardais des films seulement pour me distraire. Cependant, quand j’ai commencé à étudier, j’ai développé un intérêt particulier pour le cinéma indépendant.

Pourquoi aimez-vous le cinéma? Pourquoi préférez-vous le cinéma aux autres médias, aux livres par exemple ?

J’adore les films : œuvres d’art aux multiples facettes d’art, ils rassemblent plusieurs moyens d’expression.  L’on peut juger un film selon plusieurs critères : le scénario, la performance des acteurs, le style de langage, le choix des décors et la musique, tout cela constitue une atmosphère. Tous ces aspects peuvent rendre les films accessibles à tout type d’individu, si la performance est crédible.

Pourriez-vous nous dire quel type de cinéma vous appréciez et quels sont vos films préférés?

Il est très difficile pour moi de dire quel est mon genre préféré. Tous les genres ont des qualités. Pour l’instant je préfère les drames et les comédies avec de l’humour noir. En général, j’aime les films qui laissent le spectateur donner libre cours à leur propre imagination. J’aime également un film lorsque l’histoire est centrée sur les personnages. Je pense qu’un bon film devrait être capable de créer une atmosphère dense.

Quels sont vos trois films préférés?

Je change d’avis très souvent à ce sujet. J’ai été très impressionné par le film Broken Flowers de Jim Jarmusch, film qui crée une humeur mélancolique intense. J’aime la manière dont le  personnage joué par Bill Murray apparaît à la fois drôle et tragique. Par ailleurs, j’aime la bande originale et la manière dont la couleur rose prend une place importante dans le film. Un autre film que j’apprécie est A Single Man. La scène dans laquelle le protagoniste essaye de se suicider m’a particulièrement émue. J’aime également le film Pans Labyrinth, puisqu’il s’agit d’un mix entre un scénario réaliste et un conte de fées. De plus, les spectateurs n’arrivent jamais à savoir si les créatures fantastiques sont réelles ou si elles n’existent que dans l’imagination du personnage principal. En ce qui me concerne, je trouve cela très excitant, puisque tout le monde est obligé de se créer sa propre version de la « vérité ».

Participez-vous à des forums sur le cinéma? Tenez-vous vous-mêmes un blog ?

Je ne participe pas à des forums sur le cinéma. Mais je travaille en tant qu’éditorialiste pour un programme de films de la radio universitaire de Münster, qui proposent des critiques de films, des présentations de réalisateurs et des informations sur des projets de films en cours.

Que pensez-vous du cinéma européen? Que représente-il à vos yeux ? 

Je pense que les films européens sont très hétérogènes et qu’il est très difficile de se faire une opinion sur le cinéma européen en tant que cinéma à part entière. Mais peut-être que c’est cette variété qui constitue le cinéma européen. Ce que j’aime dans les films faits en Europe, c’est qu’ils sont souvent indépendants et de ce fait non conventionnels. Dans l’histoire du cinéma européen, il y a eu de nombreux courants cinématographiques tels que le néoréalisme, la Nouvelle vague et le Dogme 95 qui se différencient du cinéma typiquement hollywoodien. J’apprécie que les films européens ne se focalisent pas sur les effets spéciaux mais davantage sur l’histoire.

Quel cinéma représentez-vous au sein de 27 TIMES CINEMA?

Je représente le Schlosstheater de Münster. C’est un petit cinéma art et essai qui diffuse des films profonds. Le cinéma possède un café où l’on peut s’asseoir en terrasse l’été et boire un café avant que le film ne commence. Ce que j’aime vraiment dans ce cinéma c’est que parfois des réalisateurs sont invités. Après le film, on peut débattre du film avec eux, ce qui nous donne une idée des intentions du réalisateur. Et en plus, ce cinéma se situe à deux minutes à pied d’où j’habite.

Quels sont vos habitudes en tant spectatrice?

Je vais au cinéma quasiment toutes les semaines. En général, j’y vais avec mes amis car  j’aime prendre un moment pour discuter du film après la séance. J’essaye toujours d’arriver au cinéma avant que les publicités commencent parce que j’adore regarder les bandes annonces avant le film. Par ailleurs, presque à chaque fois que je vais au cinéma, j’aime manger du pop-corn. Mais je pense que je vais devoir arrêter pendant les Venice Days : il y a beaucoup de films à voir…

- Suivre les 27 sur Cineuropa
- Schlosstheater Münster
________