News / Le Réseau

 

Le Réseau - 22/06/2005

 

Retour sur la 2ème Semaine du cinéma autrichien

 

Huit longs métrages récents étaient notamment présentés au Cinéma des Cinéastes, dont les plus récents étaient Crash Test Dummies, projeté à Berlin, Welcome Home, qui sortira en France à l'automne, et Silentium, meilleur film de l'année 2004 dans les salles autrichiennes Europa Cinemas.

Une nouvelle fois, le Cinéma des cinéastes consacrait une bonne part de sa programmation à la découverte d'une cinématographie européenne en accueillant la deuxième Semaine du cinéma autrichien, du 8 au 14 juin. Organisé par l'association Laterna Magica, en collaboration avec le Forum culturel autrichien et avec notamment la participation de l'ARP, cet événement visait à faire découvrir quelques films récents n'ayant guère voyagé.

On ne peut sans doute pas parler d'un manque de diffusion du cinéma autrichien à l'étranger. Le succès ces dernières années de Michael Haneke, parrain (avec Sylvie Testud) de cette Semaine, aura permis de porter l'attention sur ces jeunes réalisateurs dont les films circulent désormais au moins dans les festivals. Récemment, les courts métrages délirants de Virgil Widrich (Copy Shop, Fast Film) ont acquis une reconnaissance internationale et les longs de plusieurs réalisatrices - Struggle de Ruth Mader, Lovely Rita et Hotel de Jessica Hausner, Nordrand (Northern Skirts) et Böse Zellen (Free Radicals) de Barbara Albert - ont été distribués dans plusieurs pays. Cependant, au-delà du cinéma expérimental et de ces films qui affichent clairement leur radicalisme, on connaît mal la vingtaine de films produits par an qui se trouvent dans leur pays cantonnés à la catégorie du cinéma art et essai, confrontés aux films américains et aux films populaires allemands. (T)Raumschiff Surprise (Michael Herbig, DE) était ainsi le meilleur film au box office en 2004. La situation des films autrichiens semble néanmoins s'être améliorée, avec 24 films distribués au cours de cette même année en Autriche. A cet égard, l'observation des 50 films ayant réalisé le plus d'entrées dans les 19 salles autrichiennes du réseau Europa Cinemas est assez révélatrice : si seulement 3 films autrichiens figuraient ainsi dans ces 50 films en 2003, on en trouve 6 en 2004, dont 4 films réalisent plus de 10 000 entrées. En même temps, la part des films allemands dans le Top 50 ne faiblit pas.

Le meilleur film dans les salles autrichiennes du réseau l'année dernière était Silentium (2004), de Wolfgang Murnberger, avec plus de 43 000 entrées sur les près de 200 000 spectateurs réunis par le film dans le pays, un succès lui permettant d'emblée de s'inscrire dans le Top 10 des meilleurs films autrichiens de tous les temps (Variety.com, 16 mai 2005). Or ce thriller caustique, dont l'action se passe à Salzbourg, et qui pour l'instant n'a pu étendre son succès hors des territoires germanophones, était présenté lors de cette Semaine parisienne, où il s'est vu décerner le prix du public. Il sera bientôt projeté à Karlovy Vary, dans le cadre de la sélection des critiques de Variety.

Autre film qui pourrait accéder à une distribution à l'étranger, Crash Test Dummies (2004), présenté dans la section Forum du dernier festival de Berlin, est une comédie dramatique et pourrait, par son ton et sa thématique, faire le lien avec les productions des pays d'Europe Centrale. Dans ce premier long de Jörg Kalt, un couple de jeunes Roumains fait le déplacement à Vienne, attirés par une combine leur promettant de l'argent facile. Ils se retrouvent vite en galère, se séparent et feront quelques rencontres plus ou moins sympathiques (mais le plus souvent drôles), avant de se retrouver à la frontière, alors que la radio annonce l'entrée des 10 nouveaux pays dans l'UE et qu'une mystérieuse vache vient s'interposer devant la voiture.

Welcome Home (2004), le nouveau long du cinéaste et documentariste Andreas Gruber, un habitué des festivals européens, est, lui, déjà assuré d'une distribution à l'étranger. Sorti en Autriche en mars, ce "voyage" problématique au Ghana en compagnie de deux policiers autrichiens qui raccompagnaient un clandestin, devrait sortir en France à l'automne, sous la houlette de Limelight Distribution. Le film a été sélectionné en compétition au festival international de Moscou.
Du côté du documentaire, le cinéma autrichien doit aussi compter avec un nouveau venu de marque, en la personne de Hubert Sauper, l'invité d'honneur de cette Semaine. Bien avant de connaître le succès que l'on sait avec Le Cauchemar de Darwin, Label Europa Cinemas aux Giornate degli autori, le cinéaste autrichien avait réalisé en 1998 un documentaire passionnant, Kisangany Diary-Loin du Rwanda, dont la projection était suivie d'un débat.
Enfin, notons que les films de cette Semaine devraient prochainement circuler dans plusieurs villes françaises.

Association Laterna Magica :
http://www.laterna-magica.asso.fr

Crash Test Dummies :
http://www.amourfou.at

Silentium :
http://www.silentium.at
http://www.sola-media.net

Welcome Home :
http://www.welcomehome-derfilm.com
http://www.ldistribution.com

Jb Selliez
Images : Welcome Home (cette page) et Crash Test Dummies