News / Le Réseau

 

Le Réseau - 12/12/2011

 

Prix Europa Cinemas 2011 - Meilleure Programmation

 

Europa Cinemas Awards 2011, Abaton Kino

Abaton Kino, Hambourg, Allemagne

- Créé en 1970 et dirigé par Matthias Elwardt depuis plus de 20 ans, l’Abaton est l’un des premiers membres du réseau Europa Cinemas, qu’il a intégré en 1994. Lieu culturel de référence à Hambourg, la salle et ses trois écrans accueillent plus de 250 000 spectateurs chaque année. En 2010, Soul Kitchen de Fatih Akin y a été vu par plus de 33 000 spectateurs.

Matthias Elwardt participe à la sélection des films pour le festival de Berlin mais c'est tout au long de l'année qu'il repère des films dans les festivals européens. Il accorde une attention particulière aux premiers films, qu’il tient à faire circuler : « Diffuser les œuvres de jeunes réalisateurs, c’est se maintenir dans l’air du temps. C’est aussi le meilleur moyen d’attirer les jeunes dans les salles, et pas seulement les étudiants du campus voisin ». Pour les plus jeunes, l’Abaton organise des séances spéciales, assorties d’ateliers pratiques.

Son entrée dans le réseau, en 1994, lui a permis de rencontrer des exploitants de toute l’Europe, de discuter des problématiques de l’exploitation et de s’apercevoir « qu’elles ne sont pas si différentes d’un pays à l’autre ». Comme il ne peut pas voir tous les films et pour qu'aucun ne lui échappe, Matthias Elwardt échange des informations sur sa programmation avec des exploitants germanophones (allemands, suisses ou autrichiens) : « C’est encore plus facile à l’heure des sites internet et des newsletters ».

La salle n’est pas encore équipée en numérique. Matthias Elwardt rappelle qu’en Allemagne aucun accord officiel n’a encore été signé pour les VPF. Il prévoit donc d’équiper sa salle en numérique l’année prochaine, une fois que la question de la contribution des distributeurs sera résolue. Le numérique lui permettrait d’élargir sa politique de diffusion des films dans leur langue d’origine. Il est aujourd’hui le seul cinéma de Hambourg à proposer les films en VO sous-titrée. Un choix qui n’est pas si facile dans un pays où la plupart des films sortent en version doublée.

www.abaton.de

Images: Matthias Elwardt et Karl Markovics, réalisateur du film ATMEN, lors de la remise du Prix.