News / Le Réseau

 

Le Réseau - 14/11/2008

 

Prix Europa Cinemas 2008 - Meilleure Action Jeune Public

 

Kino Central

KINO CENTRAL, HRADEC KRALOVE (REPUBLIQUE TCHEQUE).

"La moitié de nos spectateurs ont moins de 30 ans"

« Nous avons toujours accordé une grande importance au jeune public », déclare Leos Kucera du Kino Centrál à Hradec Králové, au nord-est de la Bohême.
« La moitié de nos spectateurs sont des enfants, des étudiants ou ont moins de 30 ans », poursuit-il. « Notre personnel est également assez jeune et nous avons un très bon retour de la part de notre public cible. Nous organisons des séances spécialement destinées aux écoles, aux enfants et aux étudiants. Lorsque nous établissons notre programmation, nous travaillons en étroite collaboration avec les enseignants, qui distribuent à leurs élèves des cartes de membres de notre club étudiant (Les Films du Patrimoine). Les jeunes spectateurs peuvent y voir des films peu connus du grand public, qu'ils ne pourraient pas voir dans le réseau de distribution habituel. »
Comme l'explique Kucera, le Centrál, de 388 places, «  n'est pas seulement une salle de cinéma. On peut aussi y assister à des concerts, à des expositions et à des conférences, y voir des retransmissions sportives et d'événements culturels où sont présentés de jeunes artistes. »
« Lorsque nous avons transformé la salle en un cinéma art et essai, nous avions de vrais problèmes », se souvient-il. « La municipalité, qui en était propriétaire, ne parvenait pas à concurrencer les multiplexes qui venaient d'être construits. Le cinéma était en train de mourir. »
Depuis la reprise, le nombre de spectateurs a heureusement augmenté, mais Kucera précise qu'en tant qu'exploitant indépendant d'un cinéma à écran unique, le plus grand défi est la disponibilité des copies et « la relation étroite entre les principaux distributeurs et les exploitants de multiplexes, souvent basée sur un partage du capital. »
Si les multiplexes commencent à projeter des films d'auteurs encensés à la fois par la critique et le public, il y a de quoi se sentir comme Don Quichotte livrant bataille à des moulins. Mais Kucera suggère que l'investissement dans le numérique devrait leur permettre de présenter des films d'écoles de cinéma et offrir ainsi « de nouvelles possibilités, telles que la retransmission de concerts ou de festivals musicaux, mais encore de jouer à des jeux vidéo avec des centaines de personnes dans la salle. »

www.kinocentral.cz

Images (de gauche à droite):
Kino Central, Madame Kucerova, Martin Soukup, Leos Kucera, Kino Central