News / Le Réseau

 

Le Réseau - 09/03/2012

 

L’ASBL Les 400 Coups (Caméo2 et Forum de Namur) fête ses 20 ans !

 

Stéphanie Perpète, directrice du cinéma Forum et Cameo 2 à Namur, en Belgique.

L’ ASBL les 400 Coups fête ses 20 ans du 10 au 13 mars.

Fort de deux établissements, ASBL les 400 Coups propose au Forum (1 écran) et au Caméo2 (3 écrans) de Namur une programmation de films d’auteurs belges et étrangers en version originale sous-titrée. Il a attiré près de 70.000 spectateurs en 2011.

Les parrains de cet événement sont deux acteurs incontournables du paysage cinématographique namurois : Nicolas Buysse, comédien et Nicole Gillet, déléguée générale du Festival international du film francophone de Namur. La soirée du samedi 10 sera présentée par Philippe Reynaert, directeur de Wallimage et présentateur de l’émission critique « Ciné Station » sur la RTBF.

                                                                                       

Comment a commencé l’aventure?

Comme son nom l’indique, l’ASBL Les 400 coups est une Association Sans But Lucratif. Elle s’est constituée il y a 20 ans pour reprendre la gestion de la salle Le Forum, cinéma qui existait depuis les années 1950 et était situé en dehors du centre de Namur. Il a d’abord commencé comme un ciné-club tenu par des passionnés qui se réunissaient une fois par mois et qui ont un jour décidé de se professionnaliser.

En 2007, l’ASBL les 400 Coups s’est installé dans les  bâtiments Cameo 2, rachetés par la municipalité, qui voulait créer un lieu dédié aux films Art et Essai afin de proposer une programmation plus diversifiée face au cinéma commercial.

Le public de l’ancien cinéma nous a suivi jusqu’au centre-ville. Le cinéma a aussi su développer sa place dans le paysage culturel de la ville avec une fréquentation toujours en hausse.

Les 20 ans permettent de mettre en avant le merveilleux travail fait par l’équipe et de saluer la ferveur du public. En septembre 2012, le cinéma Cameo 2 fermera pour être complètement rénové, et à cette occasion sera équipé d’un projecteur numérique.

Quel est le rôle de vos cinémas dans la ville ?

Ce sont des lieux-phares. Namur est la capitale de la région wallonne et une grande ville étudiante. Il est donc important d’offrir des films  d’auteurs.

Nous travaillons avec les étudiants et les plus jeunes aussi, en partenariat avec les autres structures  culturelles de la ville. La programmation de ces quatre jours en est un exemple.

Est-ce que vous pouvez nous parler des événements prévus pendant ces quatre jours ?

La soirée d’ouverture commencera par la projection de  C’EST ARRIVÉ PRÈS DE CHEZ VOUS de Benoît Poelvoorde, Rémy Belvaux (tous deux Namurois) et Alain Bonzel.  Sorti il y a 20 ans, ce film a fait connaître le cinéma belge dans le monde entier.

Le réalisateur belge Jaco Van Dormael est également mis à l’honneur avec son court métrage E PERICOLOSO SPORGERSI.

Samedi matin, les enfants seront mis à l’honneur avec des projections de films choisis pour eux.

Dimanche, en partenariat avec l’Œuvre Nationale des Aveugles (ONA), nous organisons des séances gratuites avec la projection du film INTOUCHABLES en audiovision, technique qui permet aux non-voyants et malvoyants de mieux suivre et comprendre un film sans voir les images. C’est d’ailleurs un événement que nous organisons une fois par trimestre. Cela permet aux aveugles d’avoir accès à des films nouveaux et s’inscrit totalement dans le rôle d’éducation de la salle cinéma.

Lundi, place à la musique et au jazz en partenariat Nam’in’Jazz, association de jazz namuroise avec la projection du film MICHEL  PETRUCCIANI suivi d’un concert. Mardi, carte blanche à l’association Media 10/10, qui présentera une sélection de courts-métrages belges, en présence de certains réalisateurs.

2012_Cameo

Cinema Cameo

Alexandra Dimian