News / Actualités

 

Actualités - 21/11/2014

 

LE SEL DE LA TERRE : le documentaire est un succès dans les salles de plusieurs pays

 

Le Sel de la Terre, documentaire coréalisé par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado sur le travail du père de ce dernier, le photographe Sebastiao Salgado, réalise de très bons résultats dans les trois pays européens où il a déjà été distribué. On pourrait ne pas s’en étonner, connaissant la faculté de Wim Wenders à ravir un public assez large avec ses précédents documentaires – Pina 3D, The Soul of a Man et surtout Buena Vista Social Club. Mais ce serait passer sur l’incertitude du distributeur au moment de transformer l’essai, surtout en ce qui concerne un documentaire sur le travail d’un photographe. Malgré la sélection du film dans la section Un Certain regard à Cannes, la prudence des distributeurs est attestée par le nombre relativement limité de salles dans lesquelles celui-ci est exploité : 77 salles pour la sortie du film en France le 15 octobre (distribué par Le Pacte), 35 salles en Italie le 23 octobre (Officine UBU) et 28 salles pour l’Allemagne le 30 octobre (NFP Marketing & Distribution).

2014_LeSelDeLaTerre_FR_250

Le film bénéficie du soutien sélectif de MEDIA à la distribution dans plusieurs pays européens. Ce qui n’est pas le cas de la France, où son parcours est pour l’instant le plus remarquable. Il attirait ainsi 45 000 spectateurs dans 77 salles au cours de sa première semaine d’exploitation, mi-octobre. Durant les 3 semaines suivantes, si le nombre de salles a légèrement augmenté, le point remarquable est l’augmentation constante des entrées hebdomadaires, le film approchant les 200 000 entrées en 4 semaines.

Plus de 200 salles le programment désormais, ce qui atteste d’une vraie demande de leur part, qui accèdent ainsi au film en 5ème semaine après la période durant laquelle le distributeur doit payer des VPF en contrepartie de la programmation du film. Les 250 000 entrées devraient être atteintes dans quelques jours.

Avec seulement 5 multiplexes, le film était programmé en première semaine « très majoritairement dans des salles art et essai » (notamment Europa Cinemas), nous rappelle Xavier Hirigoyen pour Le Pacte. A l’heure où nous écrivons ces lignes, une bonne trentaine de salles Europa Cinemas programment encore le film.

A titre de comparaison, notons que Pina, en France, avait démarré un peu plus fort en première semaine sur une combinaison de salles comparable. Son public hebdomadaire avait cependant diminué au cours de ses 10 premières semaines d’exploitation pour atteindre les 300 000 entrées. Succès de bouche à oreille, le film avait continué à tourner pour terminer sa carrière à 355 000 entrées. De quoi anticiper un résultat similaire (au moins) pour Le Sel de la Terre.

2014_LeSelDeLaTerre_IT_250

Pour l’Italie, Sandra Capitano de Officine UBU, détaille la trajectoire du film : « Notre stratégie était de ne sortir le film que dans 35 salles, à savoir les principales villes du pays et quelques villes de province. Nous n’avons pas placé le film en multiplexe, mais uniquement dans des salles art et essai. A la fin du premier week-end, nous avions une très bonne moyenne (la 4ème de l’ensemble du box-office et la seconde pour les nouveautés de la semaine). En 2ème semaine, j’ai élargi la combinaison à 47 écrans, puis à 53 la semaine suivante. »

2014_LeSelDeLaTerre_DE_250

« A ce jour, le film est programmé dans 70 salles, ce qui signifie qu’il est maintenu à l’affiche dans les principales villes et touche désormais plusieurs régions en profondeur, telles que les Pouilles, les Marches, la Toscane et le Latium. En fin de compte, le film n’est pas sorti dans les grandes chaînes telles que The Space et UCI. Seuls quelques complexes l’on programmé, des salles de 5 écrans maximum à la périphérie de grandes villes ou dans de plus petites localités. Le film approche désormais les 100 000 entrées. »

La sortie allemande fut elle aussi mesurée, avec 28 salles en 1ère semaine. La diffusion s’est cependant élargie les 2 semaines suivantes et le film atteint à ce jour, en 3 semaines, 54 000 entrées.

Des résultats qui témoignent donc d’un engouement des salles et des spectateurs pour le film, ce que les sorties belge, hollandaise ou portugaise pourraient confirmer dans les prochaines semaines.

           

Jb Selliez, Novembre 2014