News / Actualités

 

Actualités - 14/05/2013

 

Début 2013 : Bilan des meilleurs films sortis en France

 

Blancanieves

L’actualité des films sera bientôt monopolisée par le festival de Cannes. Avant cela, revue de détail des films sortis en France, avec succès, depuis janvier, de Blancanieves à Django Unchained, en passant par Wadjda et Syngué Sabour.

Parmi les films européens sortis depuis le début de l’année, une bonne quinzaine ont dépassé les 50 000 entrées. C’est le cas notamment des deux films espagnols Blancanieves (de Pablo Berger) et  Les Amants passagers (Pedro Almodovar) et des deux anglais Quartet  (Dustin Hoffman) et Mariage à l’anglaise (I give it a year, Dan Mazer), tous à une moyenne de plus de 1 000 spectateurs par salle. Sur ce critère de la réussite par rapport à la combinaison de sortie, le film allemand de Tom Tykwer et des Wachowski, Cloud Atlas, atteindra 450 000 spectateurs, après avoir été distribué dans une combinaison raisonnable de 160 salles. C’est l’un des meilleurs résultats de la période, avec le documentaire suisse More than Honey (Markus Imhoof), qui a dépassé 105 000 entrées. Sorti plus récemment, le nouveau film de Margarethe Von Trotta, Hannah Arendt, touche plus de 151 000 spectateurs en 2 semaines d’exploitation, ce qui en fait d’ores et déjà une réussite en salle. Distribué, à l’inverse, le 26 décembre 2012, Sugar Man (Malik Bendjelloul) n’en finit plus de durer dans les salles, gagnant encore des spectateurs d’une semaine sur l’autre (169 000 entrées à ce jour). Nul doute que ce film a bénéficié de la capacité donnée par le numérique de rebondir sur le succès d’un film, en permettant au distributeur d’élargir sa diffusion, de seulement 3 salles en première semaine, jusqu’à 75 salles.

Sugar Man

Le cinéma français affichait à fin mars une part de marché supérieure à 40%, due notamment à quelques gros succès familiaux comme Boule et Bill (près de 2 millions d’entrées) ou Jappeloup. Plusieurs comédies françaises ont de leur côté su satisfaire à la fois le public et la critique. C’est le cas de 20 ans d’écartAlceste à bicyclette ou Au bout du conte, tous trois millionnaires en entrées (ou presque pour ce dernier) pour des combinaisons comprises entre 328 et 371 salles. Une autre comédie, La cage dorée, sortie le 24 avril, est également assurée de dépasser le million d’entrées : ce sera l’une des belles surprises de l’année (532 000 entrées en 2 semaines). A un niveau moindre, quelques films d’auteur ont trouvé leur public de belle manière : Renoir, Syngué Sabour (« Coup de Cœur » des exploitants Europa Cinemas à la dernière Conférence annuelle du réseau), Camille Claudel 1915, La religieuse ou Le Temps de l’aventure en font partie, entre 100 000 et 500 000 entrées.

Syngue Sabour

Les résultats de deux films qui ne sont ni européens ni américains sont à noter tout particulièrement. Avec plus de 275 000 entrées, le troisième film du chilien Pablo Larrain, No, est ainsi une réussite pour un auteur dont les deux premiers films n’avaient pas atteint 30 000 entrées. Quant à Wadjda, premier film de la réalisatrice saoudienne Haifaa Al-Mansour, ses résultats dépassent toutes les prévisions : le film a réuni à ce jour 458 000 spectateurs, à plus de 5 500 entrées par salle. 

Du côté des films américains, si Iron Man 3, meilleur démarrage de l’année, lance une saison de blockbusters particulièrement alléchante (After Earth, Elysium, Pacific Rim, Man of Steel…), nous pouvons relever quelques résultats enthousiasmants. Ainsi, sans passer par un festival, Django Unchained a dépassé les attentes pour devenir (et de loin) le meilleur Tarantino en France, à plus de 4 millions de spectateurs. The Place Beyond the Pines (Derek Cianfrance), Effets secondaires (Steven Soderbergh) ou Spring Breakers (Harmony Korine) sont également des satisfactions : ils ont terminé (ou termineront) leur carrière en salle entre 500 000 et 700 000 entrées. A un niveau moindre, Le Monde de Charlie (The Perks of Being a Wallflower, de Stephen Chbosky) a su attirer un public qu’on imagine plutôt adolescent, avec près de 85 000 entrées pour une combinaison de sortie de 25 salles.

Sources : CBO, CNC

Jb Selliez

Images de haut en bas: Blancanieves, Sugar Man, Syngué Sabour, Cloud Atlas

Cloud Atlas