News / Actualités

 

Actualités - 27/05/2009

 

Cinema Public Films : De la distribution de films Jeune Public à l’éducation à l’image

 

Le 28 octobre sortait dans les salles françaises L’Ours et le magicien, nouveau programme de courts métrages d’animation du studio letton AB, distribué par Cinema Public Films. L’occasion de revenir sur la démarche attachante de cette société de distribution de films d’auteurs et de son directeur, Valentin Rebondy
_____________________________

Valentin, qui a développé une forte prédilection pour les films Jeune Public, a pour ambition de « faire du développement durable de l’exploitation ». Non content de distribuer les films, il les accompagne, anime des séances avec marionnettes, transporte une exposition de dix panneaux sur les techniques d’animation ainsi que les véritables décors du film et propose des documents pédagogiques. Pour L’Ours et le magicien, Valentin est parti sur les routes avec son camion, une semaine avant la sortie du film, pour un voyage de 50 jours qui l’amènera à visiter 75 salles cinémas.
Retour en arrière. En 2005, lors du festival Mon Premier Festival, Cinema Public Films présente Les Trois Mousquetaires, film d’animation letton de Janis Cimermanis. Lors de la projection, l’équipe du film remporte un franc succès en présentant les marionnettes. Pour Valentin, cette projection est « le point de départ de la réflexion à mener sur la manière de présenter un film à un public jeune ».

09_FestivalduFilmPourEnfants_site

En 2008, avec Le Bal des Lucioles de Dace Riduze, programmé lors du Tour de France des cinéastes européens, l’expérience prend un nouveau tournant. Le Tour, organisé par Europa Cinemas durant la présidence française de l’Union européenne, offre une visibilité à l’initiative et les projections s’enchaînent. Valentin parcourt la France avec l’équipe du film, à la rencontre de 120 000 spectateurs dans 150 salles.
Pour le distributeur, « c’est toute une manière de voir la distribution qui est en jeu. Nous travaillons en amont avec les salles et nous battons aux côtés de l’exploitant pour aller chercher les publics. C’est également un moyen pour la salle de gagner en identité. » La salle devient un lieu de découverte. Enfants et adultes sont subjugués par les marionnettes et les procédés de fabrication du film. La rencontre donne lieu à des projets artistiques et pédagogiques.

La coopération distributeur-exploitant fonctionne à merveille. Valentin et son équipe préparent des documents pédagogiques à l’aide de l’expertise des animateurs des salles. La salle est valorisée par l’action de ce distributeur et les exploitants apprécient l’engagement de la société sur le terrain.
Pendant la tournée du Bal des lucioles, Cinéma Public Films prend conscience de la demande des éducateurs Jeune Public de formation aux techniques de l’animation. La structure a alors convié, en grande partie à ses frais, quatre animateurs afin de les former aux techniques d’animation traditionnelles à Riga, capitale de la Lettonie, dans les locaux de la société AB Studio, afin de mettre la main à la pâte… à modeler ! Pendant trois jours, le studio a mis à leur disposition le plateau et trois réalisateurs. Les quatre animateurs (animatrices, de fait !) avaient pour mission de réaliser un film court, assistées de l’équipe de production.
Au terme du séjour, les animatrices sont reparties avec une mallette pédagogique contenant notamment quatre marionnettes correspondant aux étapes de fabrication d’un film, un fascicule d’explication sur les techniques d’animation, un flipbook destiné aux enfants et un dvd présentant un tournage professionnel. Elles auront désormais, face aux enfants, un savoir-faire et des outils qui leur permettront d’aller plus loin dans la transmission.
Aujourd’hui, Cinema Public Films souhaite donner une dimension européenne à son activité en proposant une plateforme de formation aux techniques d’animation et en collaborant avec d’autres distributeurs pour faire circuler les œuvres. A bon entendeur …

09_Objets_site