News / Actualités

 

Actualités - 29/06/2011

 

3 Questions à Tomas Prasek, Eventival

 

2011_TomasPrasek

Tomas Prasek est l’un des fondateurs de la plateforme Eventival. Basée à Prague, cette société fournit services, conseils et outils informatiques permettant aux festivals de cinéma d’améliorer leurs activités et leur communication. Parmi les festivals qui travaillent avec Eventival, on retrouve plusieurs festivals proches des salles Europa Cinemas, tels le ZagrebDox en Croatie, le Festival International de Sofia en Bulgarie et le Far East Film Festival à Udine en Italie.

Comment avez-vous eu l’idée de créer Eventival ?

J’ai commencé à réfléchir aux moyens d’améliorer le fonctionnement des festivals en 1997, lorsque j’ai été engagé par le Festival de Karlovy Vary pour mettre en place un service d’accueil des invités. C’est l’époque où le Festival grossissait, en termes de films et surtout par rapport aux réalisateurs et autres invités. Je me suis vite rendu compte qu’il n’y avait pas de modèle à suivre. C’était comme si je devais reconstruire une vieille ville, à partir de vieilles cartes et de témoignages. La première année n’a pas été évidente parce que je ne m’intéressais pas aux technologies de l’information. Mais lorsqu’un type discret qui travaillait au service informatique du festival m’a montré le système de gestion des accréditations qu’il était en train de mettre en place, j’ai réalisé que ce système pourrait avoir une utilisation beaucoup plus large. De nouvelles idées sont apparues au cours des éditions suivantes et, en 2000, nous avons été contactés par le fondateur du Festival international du film de Bergen, en Norvège, l’un des premiers directeurs de festivals à voir son potentiel à l’étranger. J’ai alors traduit le système en anglais. Nous avons participé à la première édition du BIFF. En 2001, nous avons laissé le Festival de Karlovy Vary poursuivre le projet et l’adapter à d’autres festivals à travers le monde.

Nous avons constaté que ce système atteignait ses limites en 2008. Nous avons alors rencontré un autre visionnaire, Adrian Johnson, entrepreneur anglais spécialisé dans les médias et l’internet. J’ai créé Eventival avec lui et  un collègue de longue date, Dawna Cha. Après trois ans de développement, nous l’avons présenté à la Berlinale 2011 et c’est devenu l’outil principal pour le planning, l’organisation et la logistique de près d’une trentaine de festivals de cinéma dans le monde. Près d’un festival par semaine s’inscrit en moyenne ces jours-ci et nous sommes ravis d’apprendre par d’anciens collègues de festivals combien il leur a permis d’améliorer leur travail. 

Pouvez-vous présenter Eventival, ses avantages pour les salles et les réseaux ?

Eventival est un système de gestion de données essentiel et un outil de planification d’événements pour les acteurs de l’industrie du cinéma, principalement les festivals de films.

Plus précisément, c’est une base de données en ligne qui permet de stocker et d’archiver des données sur des personnes, des entreprises, des films et des projets. C’est aussi une application avec une foule de fonctionnalités, faites sur mesure, pour la gestion des activités quotidiennes des sociétés liées aux films ainsi que les activités très spécifiques des festivals de cinéma. Grâce à Eventival, l’équipe du festival est tenue au courant, à n’importe quel moment et n’importe où, du travail effectué dans les bureaux et la communication est plus efficace, aussi bien à l’intérieur de l’organisation qu’avec les partenaires extérieurs (réalisateurs, journalistes). Eventival est connecté à la base de données Cinando et sera bientôt reliée avec d’autres bases de données européennes et bibliothèques de films.

La plupart de nos clients et collaborateurs sont en Europe, mais nous comptons plusieurs festivals partenaires en Afrique, en Asie et aux Etats-Unis.

Alors qu’il avait été initialement créé pour les festivals de films, Eventival est de plus en plus utilisé par d’autres types d’organisations qui ont besoin de données justes et communiquent en continu. 

Quels sont vos projets?

Compte tenu de l’effort considérable fourni pour créer Eventival, et la somme d’expériences et de connaissances qui ont servi à son développement, nous voulons bien sûr en faire un outil indispensable pour tous ceux et celles qui souhaitent faire de leur festival de film un événement culturel respecté, solide, transparent, bien organisé. 

De plus en plus de festivals ont recours à Eventival. Aussi la qualité des données qui circulent dans l’univers virtuel de l’industrie du film va s’améliorer, tout comme l’expérience des réalisateurs qui proposeront leurs films aux festivals. A l’époque où seuls quelques festivals existaient, les réalisateurs pouvaient bien fournir des informations différentes, car la majeure partie de la communication se faisait sur papier. Cependant, avec l’internet, les milliers de festivals qui existent aujourd’hui, les millions de cinéastes, le besoin d’uniformiser, par exemple, le système de soumission des films en Europe est devenu évident. Nous pourrions commencer par uniformiser ce système pour des associations regroupant des festivals de même type, puis essayer de faire de même à un niveau européen. L’objectif est simple : laisser les festivals et les réalisateurs se concentrer sur le contenu, en renforçant et en clarifiant la communication entre eux. 

Dernier argument, et pas le moindre… Je me souviens encore de mon bureau recouvert de papiers et de mon désespoir face à leur durée de vie. Eventival est un outil en ligne qui va certainement épargner quelques arbres par semaine.

 

2011_ZagrebDox