News / Les Actions

 

Les Actions - 16/06/2017

 

Next/Change : Visite du Filmhouse à Edimbourg, par Monika Inceryte (Lituanie)

 

Le Kauno kino centras ‘Romuva’ est le seul cinéma art et essai de Kaunas, deuxième plus grande ville de Lituanie. Il est situé dans un beau bâtiment de l’entre-deux-guerres sur la principale rue piétonne. Depuis sa réouverture en septembre 2011, il a fallu un certain temps pour le faire fonctionner correctement et attirer le public, car demeurait une dette financière importante. Aujourd'hui, le 'Romuva' montre principalement des films européens et propose un large éventail d'activités pour le public jeune tout en accueillant plusieurs événements culturels. Le cinéma appartient à la municipalité. Il est devenu membre d'Europa Cinemas en 2015. J’y travaille depuis 3 ans.

Elargir mes connaissances dans les domaines de la gestion de la marque et de la relation client

J’ai voulu me rendre au Filmhouse d’Edimbourg dans le but de m’en inspirer pour renforcer la position du Romuva, seul cinéma art et essai de la ville, lui apporter plus de visibilité, le rendre plus attractif.  Le Romuva a la même situation sociale et démographique que le Filmhouse, seul membre d'Europa Cinemas à Edimbourg, une ville qui compte plusieurs salles de cinéma et près de 500 000 habitants. Pour comparer, il y a 300 000 habitants et 2 autres cinémas à Kaunas.

Y passer trois jours m’a permis de voir et comprendre les différences et similitudes entre nos salles. Filmhouse est le nom commercial du Center for the Moving Image, une entreprise qui dirige également le Festival international du film d'Edimbourg, l'un des plus anciens au monde (depuis 1947). En outre, la société gère le Belmont Film House à Aberdeen. D’où la force de la programmation et une relation à long terme avec le public. 

Programmes spéciaux

J’ai été surprise d’apprendre que 4 personnes programment ici la programmation d'un cinéma de 3 écrans, même si l'une d’entre elles travaille aussi pour le Festival. Le cinéma montre 80 à 90 films par mois et propose constamment des cycles de films. Il faut certainement beaucoup de temps, de connaissances, de finances et de ressources pour créer ces programmes spéciaux, mais c’est ce qui crée l’originalité du cinéma. Pour les programmateurs du Filmhouse, le plus important est de s’adresser au public. Cela m'a convaincu que nous devrions tenter de créer plus de programmes spéciaux. Même si cela peut être compliqué d’un point de vue financier, j’espère réussir à trouver à long terme un équilibre entre les coûts et les retombées.

2017_Next_Romuva_367

Base de données

Une autre force du Filmhouse dont je suis encore jalouse est leur base de données, créée par l'équipe elle-même. Cet outil a répondu à la plupart de mes questions du type : Comment assurez-vous un bon fonctionnement du cinéma ? Comment partager l'information entre les programmateurs, le personnel technique et les caissiers ? Comment vous assurez-vous que les changements dans le programme atteignent tout le monde rapidement ? … Le système de gestion de la base de données y est pour beaucoup. Vous pouvez ainsi vérifier le statut de chaque film, qu'il soit commandé, arrivé, vérifié, etc.  En outre, vous pouvez facilement faire un changement, par exemple déplacer un film dans la grille du programme et que ce changement soit visible par toute l'équipe. En outre, la base de données inclut les contacts des distributeurs, pour l'expédition ou la facture. Je pense que c'est une grande source d'information ainsi qu'un outil d’organisation très pratique. C'est une excellente solution pour améliorer le fonctionnement d’une grande organisation, mais pourquoi ne pas l'appliquer dans un cinéma plus petit ?

Juste avant ma visite, nous avons dû fermer le Romuva pour une rénovation du bâtiment. Pour continuer à montrer des films, nous avons cherché d'autres lieux. Nous trouvons qu'il est très important de continuer notre activité. Comme actuellement nous changeons d’espace, nous en profiterons pour repenser le cinéma. Nous essaierons de planifier les choses plus en amont et apporter plus de variété !

Je suis de retour au 'Romuva' rafraîchie, inspirée et enrichie. Merci beaucoup à Rod White, James Rice et la grande équipe du Filmhouse de m'avoir accueillie  et d’avoir partagé leur façon de travailler avec moi.

______

Monika Incerytewww.kcromuva.lt

______

Filmhouse - www.filmhousecinema.com

______